L’élongation

L’élongation se produit lorsque le muscle a dépassé les limites de son élasticité sans déchirure de myofibrilles (microfibres musculaires). Il n’y a donc aucune lésion mais un simple dommage physiologique.

Le claquage

Le claquage est le résultat d’une rupture de quelques myofibrilles, s’accompagnant d’une douleur vive. Cela implique alors l’arrêt immédiat de toute activité. Une simple palpation permet de déterminer précisément le point de rupture. La douleur due à ce claquage persiste au repos.

La déchirure

La déchirure est d’un degré supérieur au claquage. En effet la déchirure est due à la rupture de nombreuses myofibrilles. La douleur est très vive et engendre l’immobilité du membre concerné. Dans certains cas, le recours à la chirurgie est nécessaire.

Conseils

Dans tous les cas de figures exposés ci-dessus, il faut observer un temps de repos suffisamment long. En effet, il ne faut pas reprendre le Karaté trop tôt sous peine de lésions plus graves du muscle endommagé. La reprise d’activité doit être progressive et sans douleur.